top of page
  • Daria Zanni

Un accent accru sur les PMA

Dernière mise à jour : 20 déc. 2023


Atteindre le taux de 0.2% reconnau au niveau international selon la quote-part de Doha

Atteindre le taux de 0,2 % reconnu au niveau international selon la quote-part de Doha Les pays les moins avancés (PMA) sont en danger d'être laissés pour compte, car leurs coûts de service de la dette augmentent de manière préoccupante depuis 2011, et ils reçoivent moins de 2 % des investissements directs étrangers mondiaux, avec une tendance à la baisse (CNUCED). La coopération suisse au développement vise à établir une relation équilibrée avec les pays en développement les plus pauvres, comme le prévoit la loi fédérale sur la coopération internationale au développement et l'aide humanitaire (art. 5). En mars 2022, l'Assemblée générale des Nations Unies, y compris la Suisse, a approuvé le Programme d'action de Doha (PAD), qui prévoit notamment que les contributions au développement (APD) atteignent au moins 0,2 % du RNB dans les PMA. Au cours des cinq dernières années, la quote-part suisse, selon les statistiques de la DDC, est restée stable entre 0,13 % et 0,14 %, soit 30 à 35 % en dessous de l'objectif.


Coopération Globale recommande que les PMA soient davantage pris en compte dans l'orientation géographique et l'affectation des ressources de la stratégie de la CI 2025-2028, de manière à atteindre le taux de 0,2 % reconnu au niveau international. Vous trouverez d'autres informations dans notre prise de position sur la stratégie CI.


La SIFEM en tant qu'instrument essentiel pour la croissance économique dans les PMA

La société financière de développement de la Confédération (SIFEM) a dépassé avec succès ses objectifs de rendement depuis 2005 et a pu doubler sa capacité d'investissement en réinvestissant le capital et les revenus. Cela permet une utilisation efficace du capital d'investissement de la SIFEM et crée une base solide pour les investissements indispensables dans les PMA.


Coopération Globale recommande donc, entre autres, que la SIFEM réalise au moins 35 % des investissements dans les PMA selon la définition de l'OCDE CAD. Pour en savoir plus, consultez nos deux notes politiques (en allemand) :


Policy Brief_Investitionspotenzial SIFEM
.pdf
Télécharger PDF • 102KB

Policy Brief_SIFEM-Gesetz, Optimierungspotenzial
.pdf
Télécharger PDF • 74KB

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page