top of page
  • Max Lauber

Couper est une vision à court terme

La coopération au développement est toujours une pomme de discorde en matière de politique financière. Avec les augmentations décidées pour le budget militaire et les dépenses spéciales dues au Covid, le risque d'une réduction substantielle des contributions au développement est réel, avec des conséquences sérieuses pour la Suisse, et surtout pour les personnes qui vivent dans une extrême pauvreté. Les conséquences concrètes d'une réduction du budget international consacré au développement sont trop souvent exclues du débat.


C'est pourquoi nous avons rédigé, en collaboration avec Anita Käppeli (Director of Policy Outreach, Europe, Centre for Global Development), un article d'opinion paru en décembre dans Le Temps sous le titre "Coopération au développement : couper dans les budgets est une vision à court terme".


En prélude à cette année électorale décisive, l'article a également été publié dans le Tages-Anzeiger en tant que commentaire invité sous le titre "Kürzen ist kurzsichtig", et a ainsi trouvé un lectorat germanophone.


Nous nous engageons pour une discussion plus nuancée sur la valeur de la coopération suisse au développement, car une Suisse forte a besoin d'une lutte forte contre la pauvreté.


Comments


bottom of page